Vous cherchez
L'action internationale
16.06.2015 | International

Burundi : la Croix-Rouge mobilisée auprès des victimes

Plus de 100 000 réfugiés

Le Burundi connait ces dernières semaines des violences en vue des élections présidentielles, qui ont poussé plus de 100 000 réfugiés à fuir. Beaucoup partent dans les pays limitrophes tels la République Démocratique du Congo, le Rwanda, l’Ouganda. Une majorité de réfugiés se retrouvent en Tanzanie, où la situation est désastreuse et l’infrastructure existante incapable de répondre à leurs besoins. La Croix-Rouge a lancé un appel d’urgence pour soutenir 20 000 réfugiés burundais en Tanzanie, au travers d’aide de santé d’urgence, abris, articles non-alimentaires de base y compris couvertures et seaux. La Croix Rouge a également mis en place son service de rétablissement des liens familiaux, ainsi plus de 1 700 familles ont pu rétablir un contact avec des proches réfugiés dans d’autres pays. Au 21 mai, nos équipes ont dénombré 389 interventions et 17 décès liés aux violences.

Les actions soutenues par les coureurs des 20km continuent

Ces récents affrontements n’ont pas d’impacts sur la mise en œuvre des projets d’assainissement soutenus par nos coureurs des 20km de Bruxelles dimanche 31 mai dernier. Ceux-ci se déroulant dans des zones rurales du pays non affectées par les troubles. Pour rappel, 980 coureurs, parrainés par leurs amis, familles, collègues ou entreprises, ont pris le départ et récolté 60 000€.  Cette somme servira à améliorer le système d’approvisionnement en eau potable au Burundi, où 49% de la population n’y a pas accès.

Evidemment, l’aide humanitaire d’urgence a été renforcée par la situation actuelle instable, et ces secours mobilisent la majorité des équipes de la Croix-Rouge actuellement. Ces troubles, malheureusement, n’amélioreront pas les conditions de vie des habitants. La situation actuelle renforce l’urgence à apporter notre aide.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.