Vous cherchez
L'action internationale
06.11.2015 | International

Ebola, une lutte de longue haleine!

Ebola, une lutte de longue haleine!

Ebola, une lutte de longue haleine

La Sierra Leone déclare la fin de l’épidémie Ebola

Ce samedi 07 novembre est déclarée la fin de l’épidémie Ebola en Sierra Leone, après une lutte de plus de 18 mois. Plus de 2 500 volontaires Croix-Rouge ont joué un rôle décisif, prenant toutes les mesures nécessaire pour stopper la transmission du virus : sensibilisation des populations, mais aussi surveillance, désinfection, soutien psychosocial, et aussi, hélas, gestion des cadavres en toute sécurité.

Nous saluons cette annonce et nous sommes soulagés de cette bonne nouvelle. Néanmoins nous devons rester vigilants et garder à l’esprit le cas du Libéria, qui après avoir déclaré la fin de l’épidémie, a décelé de nouveaux cas.

La Croix-Rouge continue de travailler avec le gouvernement du Sierra Leone, et reste en état de vigilance au travers des activités de surveillance des frontières, de support psychologique, et en restant en lien étroit avec les communautés.

Le Burkina Faso, toujours en alerte

Comme tous les pays de la sous-région, au moment de la flambée de l’épidémie Ebola, le Bénin, le Mali et le Burkina Faso étaient menacés. Dans un tel contexte, tant que des cas seront déclarés, le risque de propagation de l’épidémie existe.

La Croix-Rouge de Belgique et la Croix-Rouge burkinabé collaborent depuis près de 20 ans. Ensemble et face à ce risque, nous travaillons sur un projet* de  prévention et de préparation à la réponse d’une épidémie Ebola dans le pays.

Aujourd’hui, grâce au travail de la Croix-Rouge:

  • Des équipes de 20 volontaires Croix-Rouge par province sont formés à Ebola et diffusent les bonnes pratiques pour ne pas contracter le virus. En tout, ce sont 900 volontaires Croix-Rouge mobilisables immédiatement à la moindre détection d‘un cas suspect.
  • 121 écoles ont bénéficié des campagnes de sensibilisation soit 37 266 élèves touchés.
  • Au niveau de la population, ce sont 13 305 personnes touchées par les campagnes de sensibilisation.

Jusqu’à présent, aucun cas n’a été détecté au Burkina Faso. Les équipes de volontaires de la Croix-Rouge sont néanmoins prêtes et préparées à intervenir en cas de besoin. Les bonnes pratiques appliquées pour se protéger du virus Ebola ont des effets positifs puisqu’elles permettent également de se protéger d’autres maladies.