Vous cherchez
L'action internationale
12.01.2016 | International

En Syrie : La Croix-Rouge aide Madaya assiégée

En Syrie : La Croix-Rouge aide Madaya assiégée

En Syrie : La Croix-Rouge aide Madaya assiégée

Grâce à la Croix-Rouge, 44 camions remplis de lait pour enfant, de médicaments et de nourriture ont enfin pu arriver ce lundi dans la ville qui était hors d’atteinte depuis 6 mois.

Depuis 15 jours, nous ne mangeons que de la soupe. J’ai vu de mes propres yeux un jeune homme tuer des chats et présenter aux membres de sa famille la chair comme étant de la viande de lapin.

Hiba Abdel Rahmane, 17 ans, vit à Madaya, une ville Syrienne proche de la frontière libanaise, assiégée depuis six mois. » »Il y a des gens qui se nourrissent dans les poubelles et d’autres qui ne mangent que de l’herbe. Nous avons demandé aux hommes armés de la nourriture mais ils ont refusé » ».

Nos enfants meurent de faim, nos corps tremblent, renchérit Ghaitha Assad, la trentaine. Nous avons commencé à perdre conscience à cause de la faim, nous souffrons d’anémie et de beaucoup de maladies.

A Madaya, 28 personnes seraient mortes de faim depuis le 1er décembre.

« La faim dans les yeux des habitants »

En fait, il manque de tout à Madaya, résume Pawel Krzysiek, porte-parole de la Croix-Rouge (CICR), qui y est entré lors de la dernière livraison d’aide autorisée en octobre. Les gens sont depuis trop longtemps sans aliments de base, sans médicaments de base, sans électricité ni eau. J’ai réellement vu la faim dans les yeux des gens. Ils nous suppliaient pour avoir du lait pour bébé lorsque le convoi d’aide est arrivé, ajoute-t-il. Les mères sont tellement malnutries qu’elles ne produisent plus de lait pour leurs bébés. Il n’y a pas moyen de nourrir les nouveau-nés et les jeunes bébés.

Les 45.000 habitants y survivent dans des conditions désastreuses, souffrent de malnutrition sévère, n’ont pas d’accès aux soins ni à l’eau. La vie est devenue tragique. Comme très peu de choses arrivent, les aliments sont extrêmement chers. Un kilo de riz peut se monnayer 150 dollars .

Parti depuis Damas dans la matinée de lundi, un convoi de 44 camions atteignait dans la journée la ville assiégée et acheminait l’aide d’urgence de la Croix-Rouge.

Au même moment, trois camions sont entrés à Foua et trois autres à Kafraya, deux localités chiites encerclées par les rebelles à plus de 300 km de Damas dans la province d’Idleb (nord-ouest). Au total, 21 camions sont partis plus tôt dans la journée pour transporter de l’aide nécessaire et vitale dans ces deux localités également assiégées.

Pawel Krzysiek indique enfin que la Croix-Rouge espère que l’aide pourra par la suite être distribuée «régulièrement ».