Vous cherchez
L'action internationale
03.05.2018 | CICR,International

Une travailleuse humanitaire de la Croix-Rouge enlevée en Somalie

Genève / Nairobi (CICR) – Une infirmière allemande travaillant pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été enlevée dans la capitale somalienne Mogadiscio.

« Nous sommes très préoccupés par la sécurité de notre collègue », explique Daniel O’Malley, chef adjoint de la délégation du CICR pour la Somalie. « En tant qu’infirmière, elle travaillait au quotidien à sauver des vie, apportant des soins aux habitants du pays les plus vulnérables. »

L’enlèvement a eu lieu mercredi soir, aux alentours de 20 heures, heure locale, des hommes armés ayant fait irruption dans le complexe du CICR à Mogadiscio. Le CICR est en contact avec les représentants de diverses autorités et met tout en œuvre pour que son employée soit libérée au plus vite. À ce stade, il ne souhaite pas fournir d’autres informations.

« Nous demandons sa libération immédiate et inconditionnelle », précise encore M. O’Malley.

Un travailleur humanitaire décédé au Yémen

Cet enlèvement intervient deux semaines après le décès d’Hanna Lahoud, ressortissant libanais, responsable des visites par le CICR aux personnes détenues au Yémen. Alors qu’il était en route pour une visite de prison dans la banlieue de Taiz, le véhicule CICR dans lequel il se trouvait a été attaqué par des hommes armés inconnus. Hanna Lahoud a été transporté à l’hôpital où il est mort des suites de ses blessures. Les collègues avec lesquels il voyageait n’ont pas été blessés.

« Nous condamnons cette attaque brutale et apparemment délibérée contre un travailleur humanitaire engagé », a déclaré le directeur du CICR au Moyen-Orient, Robert Mardini. « Nous sommes tous extrêmement affectés. Hanna était un jeune homme plein de vie, très apprécié de ses collègues. Rien ne saurait justifier ce meurtre. Nous sommes sous le choc après la perte de ce cher ami et collègue. »

Hannah Lahoud était entré au CICR en 2010 et avait occupé plusieurs postes sur le terrain mais également au siège de l’institution à Genève. Son engagement humanitaire s’était révélé et affirmé auparavant lors de ses années de secouriste bénévole à la Croix-Rouge Libanaise.


Plus que jamais, les travailleur.se.s humanitaires ne sont #PasUneCible

Il y a deux ans jour pour jour, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité la résolution 2286 et condamné les attaques contre le personnel et les installations médicales. Plus de 80 pays, dont la Belgique, ont soutenu cette résolution. L’enlèvement de l’infirmière allemande du CICR prouve encore une fois qu’il est temps d’agir!

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.