Vous cherchez
L'action internationale
07.08.2018 | International

Face au changement climatique, la Croix-Rouge aux côtés des communautés nigériennes

Des communautés fragilisées par des conditions climatiques difficiles

Dans le département de Dogondoutchi, les habitantes et les habitants de la commune de Kiéché sont confrontés, comme beaucoup d’autres au Niger, à un appauvrissement et à une diminution des terres cultivables. En cause, une surexploitation de celles-ci aggravée par une forte densité de population et une météo irrégulière offrant des pluies soit insuffisantes, soit trop abondantes. Conséquence directe: les ménages ne parviennent pas à constituer de stocks alimentaires suffisants pour une année entière et font face à des crises alimentaires récurrentes.

Pour renforcer la capacité des ménages à composer avec ces contraintes climatiques, la Croix-Rouge nigérienne, appuyée par la Croix-Rouge de Belgique et la Croix-Rouge irlandaise, a mis en place un programme de 5 ans au sein de 8 villages de la commune de Kiéché. Ce programme est soutenu par le Gouvernement belge jusqu’en 2021.

Des activités complémentaires pour pallier aux différentes vulnérabilités

Les activités, réalisées par les volontaires de la Croix-Rouge nigérienne et supervisées par l’équipe du programme, sont nombreuses et se complètent :

  • création et réhabilitation de puits
  • mise en place de banques céréalières
  • distribution de chèvres rousses pour constituer un cheptel pour quelques familles
  • création de comités de gestion locale
  • création d’activités génératrices de revenus

Ces activités sont accompagnées de séances de sensibilisation à la salubrité, l’hygiène, l’assainissement et la nutrition afin d’encourager les communautés à adopter de nouvelles habitudes pour améliorer leurs conditions de vie au quotidien.

Des autorités locales et des communautés engagées

Pour la Croix-Rouge, l’acceptation et l’implication des autorités locales et des communautés sont primordiales. Dans la commune de Kiéché, les communautés ont été impliquées en amont, dans la sélection des bénéficiaires par exemple, et elles sont responsables de la gestion et du suivi des puits et banques céréalières. Les autorités locales ont démontré leur engagement en mettant à disposition leurs services techniques pour soutenir ces communautés.


C’est en avançant ensemble que communautés, autorités et Croix-Rouge parviendront, pas à pas, main dans la main, à introduire du changement sur le long terme et à se prémunir des aléas climatiques avec une meilleure capacité de résilience.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.