Vous cherchez
L'action internationale
14.06.2019 | Ebola

Ebola: un premier cas déclaré en Ouganda

Les équipes de la Croix-Rouge sont en alerte maximum après la confirmation du premier cas d’Ebola en Ouganda. Selon le ministère de la Santé, un garçon ougandais âgé de cinq ans est rentré de République démocratique du Congo (RD Congo) le 10 juin. L’enfant présentait des symptômes d’Ebola et a été transféré dans une unité de traitement Ebola à Bwera.

Contenir la propagation du virus Ebola

Robert Kwesiga, secrétaire général de la Croix-Rouge ougandaise, a déclaré:

« C’est un développement préoccupant, mais nous nous préparons à cette journée depuis des mois. Nous avons intensifié nos efforts, en coordination étroite avec le gouvernement et d’autres acteurs, pour aider les communautés à se préparer au virus Ebola et à en contenir la propagation. »

La frontière ougandaise est proche de l’épicentre de l’épidémie de RD Congo, qui est maintenant la deuxième plus grande épidémie d’Ebola jamais enregistrée.

Former des volontaires issus des communautés touchées à a prévention, à la surveillance et aux inhumations sûres et dignes

La Croix-Rouge ougandaise, avec le soutien de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), a formé des centaines de volontaires communautaires en prévision de la propagation possible du virus Ebola. Des volontaires ont été formés au dépistage du virus Ebola, ainsi qu’à la communication des risques et à l’engagement de la communauté, à la surveillance à base communautaire et au soutien psychosocial. En outre, la Croix-Rouge a acheté du matériel pour des inhumations sûres et dignes et a dispensé une formation et un appui technique au ministère de la Santé, qui dirigera la prestation d’inhumations sûres et dignes en Ouganda.

Andreas Sandin, coordinateur des opérations de la FICR, a déclaré:

« Nous sommes prêts à adapter et à élargir notre soutien, mais nous devons faire le bilan des leçons que nous avons tirées de la riposte en RD Congo. Les épidémies et les pandémies commencent et finissent dans les communautés – nous devons nous assurer que cela reste une réponse menée par la communauté pour empêcher la propagation du virus Ebola. »

La FICR aide également les Sociétés nationales de la Croix-Rouge du Burundi, du Rwanda et du Sud-Soudan à se préparer à la propagation potentielle du virus Ebola dans leurs pays. Pour soutenir les efforts sur place, chaque don compte.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.