Vous cherchez
L'action internationale
18.07.2019 | Ebola

L'épidémie du virus Ebola en République démocratique du Congo déclarée urgence sanitaire mondiale par l'OMS

Dr. Kasumba Joseph, CP3 officer pour la Croix-Rouge Ougandaise sensibilise une communauté à Bundibugyo, Uganda

Démarrée en août de l’année dernière dans le Nord-Kivu, l’épidémie de virus Ebola qui frappe actuellement la République Démocratique du Congo (RDC) vient d’être déclarée urgence sanitaire mondiale par l’OMS. On dénombre à ce jour plus de 1700 victimes et déjà près de 2500 cas déclarés. Alors que l’épidémie touchait les zones reculées dans le nord-est du pays, un premier cas a été détecté à Goma – 3ème plus grande ville du pays avec plus d’un million d’habitant.es et trois autres cas ont été détectés en Ouganda voisin.

Urgence sanitaire mondiale et solidarité internationale avec les victimes de l’épidémie en Afrique de l’Ouest

Suite à la déclaration d’urgence sanitaire mondiale de l’OMS, Emanuele Capobianco, directeur de la santé à la FICR, s’est félicité de cette décision : « Nous espérons que cela attirera l’attention internationale que cette crise mérite, et le financement soutenu dont elle a besoin. Cette décision démontre clairement la gravité de la crise du virus Ebola et la menace internationale qu’elle constitue. La Croix-Rouge est impliquée dans la riposte sur place depuis le tout début de l’épidémie et notre engagement auprès de la Croix-Rouge de RDC perdurera encore bien après. Nous sommes également présents sur le terrain, dans les pays voisins, afin d’aider les communautés à se préparer à une éventuelle propagation de la maladie. Ce travail, mené solidairement par les communautés touchées, les gouvernements, l’ONU, la société civile et la Croix-Rouge, est plus vital que jamais pour contenir et mettre un terme à cette épidémie. La population de RDC et des pays voisins ne mérite pas moins. »

Goma, ville fourmillante et frontalière

La ville de Goma est proche de la frontière rwandaise et constitue une plaque tournante majeure pour le commerce et les voyages. Il est extrêmement préoccupant de voir un cas d’Ebola dans une grande ville comme celle-ci. Il s’agit d’un pasteur ayant été infecté lors d’une visite dans la ville de Butembo, où il discutait avec des personnes malades. Il s’est ensuite rendu à Goma dimanche, où il a été testé positif au virus Ebola.

Sur place, sensibilisation aux symptômes et aux inhumations

La Croix-Rouge et les partenaires humanitaires sur place étaient préparés à cela et ont réagi rapidement à ce premier cas d’Ebola – ce qui est essentiel pour espérer contenir l’épidémie. La Croix-Rouge travaille depuis le début de l’épidémie à sensibiliser les communautés à la détection des premiers symptômes, à la manière d’y faire face, mais aussi à l’organisation d’inhumations sûres et dignes. Ces dernières sont fondamentales pour empêcher la propagation de l’épidémie. En effet, c’est quand l’individu décède que le virus est le plus contagieux.

Une mobilisation dans les pays frontaliers

Des volontaires de la Croix-Rouge ont également été mobilisés dans les pays frontaliers des zones à haut risque, pour aider à prévenir la propagation du virus. Des préparatifs sont en cours au Rwanda, en Ouganda, au Soudan du Sud et au Burundi dans les domaines suivants: engagement communautaire, communication des risques, surveillance communautaire (Ouganda), sépultures sûres et dignes pour les cas suspects et filtrage aux principaux points frontaliers.


Soutenir les victimes

Sur place, chacun de vos dons fait la différence. Vous pouvez nous aider à poursuivre nos efforts auprès des victimes. Faites un don et relayez notre appel auprès de vos proches.

Je fais un don

 

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.