Vous cherchez
L'action internationale

Ouragans Eta et Iota: la Croix-Rouge poursuit ses efforts pour venir en aide à la population

Près d’un mois après le passage des ouragans Eta et Iota en Amérique centrale, la Croix-Rouge est toujours active sur place afin de venir en aide à la population.

Le 3 novembre dernier, l’ouragan Eta touchait terre au Nicaragua. Les fortes pluies provoquèrent des inondations, des glissements de terrain, des dégâts aux infrastructures, aux habitations et aux cultures dans tous les pays d’Amérique centrale, avec des dégâts considérables au Nicaragua, au Honduras et au Guatemala. Cuba, les Bahamas, la Jamaïque et la Floride furent également touchés.

Dix jours plus tard, le Nicaragua fût touché par un deuxième ouragan, Iota, de catégorie 5. Un nouvel événement qui n’a fait qu’aggraver les dégâts déjà causés par l’ouragan Eta. Au total, 5,5 millions de personnes ont été touchées par ces deux catastrophes.

La réponse de la Croix-Rouge

Les Sociétés nationales de la Croix-Rouge d’Amérique centrale étaient actives avant qu’Eta ne touche terre. Ils se sont coordonnés avec les autorités pour se préparer à l’impact d’Eta et ont aidé à l’évacuation des communautés se trouvant sur son passage. Depuis que la tempête a touché terre, ils ont été impliqués dans les efforts de recherche et de sauvetage, ont offert un soutien aux personnes dans les abris, ont fourni des soins pré-hospitaliers aux blessés et ont offert un soutien psychosocial et des informations sur la prévention du COVID-19 aux survivants.

«La région fait face à une triple crise: l’Eta, le COVID-19 et celle provoquée par les conditions préexistantes de vulnérabilité qui affectent les pays d’Amérique centrale. Nous parlons de millions de personnes touchées dans sept pays. Le besoin d’aide humanitaire est dramatique», a commenté Felipe del Cid, directeur des opérations du FICR pour les Amériques.

Un avion et deux camions transportant au total 98 tonnes d’aide humanitaire sont partis du centre de logistique humanitaire de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) au Panama vers le Nicaragua et le Honduras. Les articles d’aide comprennent les moustiquaires, les kits de cuisine, les kits d’hygiène, les bâches, les jerrycans, les kits de nettoyage, les kits d’outils et l’équipement de protection COVID.

18 mois de reconstruction à prévoir

La FICR a lancé un appel d’urgence de 20 millions de francs suisses pour soutenir et étendre considérablement les efforts locaux de la Croix-Rouge au Honduras, au Nicaragua et au Guatemala. Cette opération vise à venir en aide aux 75.000 personnes les plus touchées pendant au moins 18 mois. Il se concentrera sur la reconstruction et la réparation des abris endommagés, l’amélioration de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement, la satisfaction des besoins en matière de soins de santé, y compris les besoins de prévention du COVID-19, et la fourniture d’un soutien psychosocial.

Faire un don