Don
Vous cherchez
L'action internationale

Tremblement de terre en Haïti: les opérations de sauvetage sont en cours

Le samedi 14 août, un séisme majeur de magnitude 7,2 a frappé Haïti. Selon le Bureau de la protection civile d’Haïti, 304 personnes sont décédées et le chiffre devrait malheureusement augmenter dans les prochaines heures. Le séisme a causé de graves dommages aux infrastructures, notamment aux hôpitaux, en particulier à Jérémie et aux Cayes. 

Des hôpitaux et des hôtels, ainsi que des ports, des ponts et des routes auraient été endommagés aux Cayes et à Jérémie, où des églises se sont effondrées alors que la messe du matin était célébrée. Les activités de recherche et de sauvetage sont concentrées dans cette zone car il peut y avoir des personnes piégées dans les décombres.

Les représentants de la Protection civile haïtienne font état de plus de 1800 personnes blessées et d’au moins 304 morts, à ce jour. Le gouvernement haïtien a déclaré l’état d’urgence pour un mois et la Protection Civile procède à des évaluations d’affectation.

En réponse à ces crises complexes, en tenant également compte des vulnérabilités préexistantes dans le pays, la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a activé son réseau mondial de spécialistes de l’aide humanitaire. Roger Alonso, de l’Unité « catastrophes, crises et climat » de la FICR, a déclaré :

« Les efforts de sauvetage sont la priorité à ce stade de l’urgence. Fournir un soutien en matière de recherche et de sauvetage, de premiers secours, de soins de santé d’urgence et d’hébergement est une priorité pour la Croix-Rouge. En collaboration avec la Croix-Rouge haïtienne, la FICR travaille déjà à l’évaluation des dommages et des besoins dans les zones touchées, où les services pourraient s’être effondrés et les maisons ont été gravement endommagées ou entièrement détruites, ainsi que les routes et les infrastructures en général. Il est très probable que les habitants aient été contraints de chercher un abri. »

Fournir un soutien psychologique est également urgent, car de nombreuses personnes touchées ont subi le traumatisme du tremblement de terre de 2010. Prévenir et contrôler la transmission du COVID-19 et garantir l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement, est également essentiel.

Un corridor humanitaire en République dominicaine a été activé et des articles non alimentaires sont prêts pour au moins 4 500 personnes. De plus, des articles d’urgence sont disponibles au Panama et dans les Caraïbes.

Des spécialistes des urgences de la Croix-Rouge sont actuellement déployés en Haïti pour soutenir l’évaluation et la réponse immédiate aux personnes touchées, en particulier les plus vulnérables, telles que les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées.