Don
Vous cherchez
L'action internationale
Rwanda

Devenir un "Village modèle"

La population rwandaise est fortement affectée par une pauvreté structurelle, des problèmes de santé liés à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, une forte densité et une exposition croissante au risque de catastrophes.

La population rwandaise est fortement affectée par une pauvreté structurelle, des problèmes de santé liés à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, une forte densité et une exposition croissante au risque de catastrophes.

D’où vient l’approche « Village modèle » ?

​L’approche « Village modèle » est initiée en 2008 par la Croix-Rouge rwandaise.
En 2010, la Croix-Rouge de Belgique décide de mettre en application cette approche dans deux régions. Les résultats sont tellement bons que la Croix-Rouge de Belgique décide de poursuivre l’approche grâce à un financement de la Coopération belge au développement.
Sur la période 2017-2021, 46 nouveaux villages suivent et mettent en œuvre les préconisations de la Croix-Rouge rwandaise pour devenir à leur tour « modèle ».

Qu’est-ce qu’un « Village modèle » ?

Dans un « village modèle », la population, la Croix-Rouge et les autorités locales travaillent ensemble à l’amélioration des conditions d’existence.
La population s’implique dans l’analyse de ses propres vulnérabilités et capacités. Elle détermine elle-même ses priorités sur base des ressources et des solutions disponibles localement et elle participe au suivi et à l’évaluation des activités mises en œuvre.
En adoptant de nouvelles pratiques, la population améliore son quotidien de manière considérable. De fil en aiguille, chaque membre de la communauté est aidé et outillé pour aller de l’avant dans de meilleures conditions.

Quelles sont les activités réalisées au sein des « villages modèles »?

Améliorer les conditions socio-sanitaires et la santé:

  • Aide dans la construction et dans l’utilisation de latrines familiales et de dispositifs de lavage de mains pour contrer les maladies liées à l’hygiène
  • Construction de sources d’eau en collaboration avec les autorités locales
  • Organisation de séances de sensibilisation à la malnutrition et mise en place de jardins potagers
  • Distribution de moustiquaires et sensibilisation à leur utilisation et au risque de paludisme
  • Sensibilisation à la planification familiale

Améliorer la situation économique des familles:

  • Coopératives de femmes : Les femmes s’organisent en coopératives. Grâce à l’accompagnement de la Croix-Rouge et aux formations, elles acquièrent un savoir-faire en matière d’agriculture, d’élevage ou de fabrication de briquette de charbon, ainsi qu’en gestion de coopérative.
  • Revenu complémentaire : Les activités de creusement de fossés antiérosifs, pour prévenir les catastrophes, permettent à de nombreuses personnes de bénéficier d’une rentree d’argent complémentaire et d’assurer ainsi un revenu supplémentaire aux familles.
  • Rotation du bétail : Des familles particulièrement vulnérables reçoivent du bétail. Grâce à l’instauration d’un système de rotation, à chaque nouvelle mise à bas, la famille bénéficiaire donne à son tour un petit à une autre famille vulnérable, et ainsi de suite.

Se préparer et faire face au risque de catastrophes et à la détérioration de l’environnement:

  • Chacune des activités est pensée dans un souci de protection de l’environnement.
  • La population est sensibilisée aux conséquences de la déforestation et est impliquée dans le creusement de fossés antiérosifs.
  • Des arbres agro-forestiers sont plantés.

Renforcer l’autonomie de la Croix-Rouge rwandaise et des autorités locales par la formation :

  • Formation aux premiers secours et à la santé
  • Formation à l’hygiène et à l’assainissement
  • Formation à la gestion de comité (suivi et évaluation des activités) et aux activités génératrices de revenus
  • Formation à la préparation et à la réponse de catastrophes, organisation des Brigades d’intervention d’urgence